SignatureContratBallancourt14.11.17

L’année 2017 aura été importante dans la collecte des subventions pour Ballancourt-sur-Essonne, tout particulièrement pour celles qui lui ont été attribuées par le Conseil Départemental.

Dès le 16 janvier dernier, était adoptée une subvention de 177 532 € dans le cadre du plan de relance pour l’investissement des communes mis en place par notre nouvelle majorité départementale dès notre élection.

Ces crédits ont vocation à financer 60% des travaux de mise en accessibilité de la rue du Petit Moulin et de l'allée du Petit Moulin.

Autre événement, tout récent celui-ci, l’adoption par le Conseil Départemental du Contrat de Territoire de Ballancourt qui court jusqu’en 2020 et qui a été signé officiellement le 14 novembre dernier.

Dans le contexte actuel de désengagement de l’Etat vis-à-vis des communes, ce soutien du Conseil Départemental est plus que jamais absolument essentiel pour leur développement.

Ces contrats lient le Département et les Communes sur la durée du mandat pour mettre en œuvre des projets structurants pour leur avenir.

De nombreux équipements ou travaux qui font désormais partie du paysage Ballancourtois, ont déjà été réalisés par le passé grâce à ce type de contrat.

Sur le mandat précédent, ce fut le cas pour la construction de l’Espace culturel Daniel SALVI. Le Département avait apporté une subvention de 360 000 €.

Sur la même période, le Département avait également soutenu le réaménagement du secteur de la rue du Martroy à hauteur de 114 795 €.

Une autre subvention de 65 205 € avait permis des aménagements de voirie rue du Martroy et rue Blanchard pour assurer une bonne insertion de la nouvelle médiathèque notamment en termes d’accès et de sécurité à ses abords.

ChiffresContratBallancourtNOV2017 Si la culture était au cœur du contrat précédent, pour le mandat en cours ce sont les enfants qui sont à l’honneur.

L’accueil des enfants a toujours été une préoccupation à Ballancourt. Avec la fermeture de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), rue Joseph Louis Lesage, dont les permanences sont désormais accueillies dans les locaux de la CCVE, est né le projet de racheter les locaux pour y créer un accueil de loisirs sans hébergement. Un plus évident pour les petits Ballancourtois, mais aussi un projet très lourd financièrement : 2 342 000 €.

C’est donc le dossier central du Contrat de Territoire soumis par Ballancourt au Département.

Grâce au contrat approuvé par le Conseil Départemental le 11 septembre dernier, et signé le 14 novembre, Ballancourt-sur-Essonne pourra racheter et réhabiliter les anciens locaux de la CPAM.

Le contrat adopté prévoit aussi l’installation d’une pompe à chaleur à l’Espace Daniel SALVI.

Enfin la création de deux toilettes publiques est inscrite au contrat, la première au parc Christian IMBERT, la seconde sur le stade.

Dans l’encadré ci-contre, retrouvez le coût prévisionnel de chaque projet et le montant correspondant de la subvention accordée par le Conseil Départemental.